cahiersintempestifs
Vers le bas
Vers le bas

 

image bOx by Gutenberg

Une bOx sage comme une image qui parle de la photographie «de tous les jours», qui croise le regard d’un simple cueilleur d’images et qui écoute ce que les photographes, chasseurs professionnels, ont à lui apprendre : la photographie contraint-elle «la réalité à n’avoir pas d’envers.»? Est-elle une «occupation diabolique»? Une «pratique d’envoûtement»? Ou simplement le miroir sans tain de notre quotidien? Prendre des photos, est-ce «une excuse pour être badaud»? Pour chercher l’inattendu? Parce que les images auront un jour le dernier mot? Parce que chacune d’entre elles vaut mille mots? Ou simplement «parce que nous sommes vivants»!

 

 

Qui parle de la photographie « de tous les jours ». Qui croise le regard d’un simple cueilleur d’images. Qui écoute ce que les photographes, chasseurs professionnels, ont à lui apprendre : une bOx sage comme une image dans laquelle se cachent :

 

[Un album photos pour emprisonner le temps]

Les photos sont là, il te suffit de les prendre

Un livre/album photos où l’on cache pour les montrer les photographies qu’on a « prises », qu’on a volées au quotidien.

[et son coupe-papier/stylo de légendes]

pour libérer ces images emprisonnées puis les romancer comme bon vous semble !

 

[Un bloc-notes pour écrire sur les murs]

Écrire là où l’on écrit si peu

 

pour écrire là où l’on écrit si peu. Trop peu. Sur la brique friable, l’acier rouillé, l’asphalte mouillé. Sur le plâtre encore frais ou le béton d’un blockhaus. Écrire sous la pluie et sous peine d’amende. Pour que les mots s’envolent, écrire sur le ciel. Écrire sur les nuages. Après tout, qu’est-ce qu’on fait d’autre quand on photographie?

 

 

[Un carnet de notes pour faire un selfie]

It's me

 

 

[Un cadre à faire pâlir d’envie Marie-Louise !]

Make someone smile today

 

 

 

[Des stickers pour braver les clichés]

Be yourself

 

[Au-delà de cette bOx pas si sage que ça !]

se cache la première carte de l’œuvre numérique i-Real. ou comment l’image d’un passant prise sous la pluie de Toronto est, avec la complicité du photographe, à son tour voilée par l’artiste Marc Veyrat puis transformée en i+d/signe pour interagir in fine en réalité virtuelle dans un je(u) hypermédia !+)

 

 

Qui a dit quoi?

 

Michel de Montaigne [Il y a certaines choses que l’on cache pour les montrer.]

Robert Frank [On s’immisce et on finit par découvrir qu’il n’y a rien de plus intéressant que les gens.] [Je préfère marcher sur les bords plutôt qu’au milieu de la route.] [Il faut faire preuve de curiosité, rester debout et garder les yeux ouverts.] [Pourquoi fais-tu toutes ces images? – Parce que je suis vivant]

Italo Calvino, Aventures [Mais il ne disait pas ce qui lui tenait surtout à cœur : saisir Bice dans la rue quand elle ne savait pas qu’il la voyait, la tenir sous le tir d’objectifs cachés, la photographier non seulement sans se faire voir, mais sans la voir, la surprendre telle qu’elle était en l’absence de son regard, de n’importe quel regard.] [La photographie n’a de sens que si elle épuise toutes les images possibles.]

Helmut Newton [Je suis un voyeur professionnel.]

Robert Doisneau [Quand on est prisonnier de l’image, cela vous donne toutes les audaces.]

Diane Arbus [Taking pictures is like tiptoeing into the kitchen late at night and stealing Oreo cookies.] [A photograph is a secret about a secret. The more it tells you the less you know.] [J’avais toujours pensé que la photographie était une occupation diabolique. C’était là un de mes sujets de réflexion favoris, et je me suis sentie vraiment perverse la première fois où je m’y suis livrée.]

Michel Tournier, Le roi des aulnes [La photographie est une pratique d’envoûtement qui vise à s’assurer la possession de l’être photographié. Quiconque craint d’être « pris » en photographie fait preuve du plus élémentaire bon sens. ] [La vie est là, souriante, charnue, offerte, emprisonnée par le papier magique…] [Merveilleux organe, voyeur et mémorant, faucon diligent qui se jette sur sa proie pour lui voler et rapporter au maître ce qu’il y a en elle de plus profond et de plus trompeur, son apparence ! Grisante disponibilité du bel objet compact et pourtant mystérieusement creux, balancé à bout de courroie comme l’encensoir de toutes les beautés de la terre ! La pellicule vierge qui le tapisse secrètement est une immense et aveugle rétine qui ne verra qu’une fois – tout éblouie – mais qui n’oubliera plus.] [La photographie promeut le réel au niveau du rêve.] [… il va de soi que si les beaux paysages pouvaient se manger, on les photographierait moins souvent.]

Didier le Pêcheur, Les Hommes immobiles [La photographie contraint la réalité à n’avoir pas d’envers.]

Nobuyoshi Araki [Mes photos c’est mon journal, un point c’est tout. Et toute photo n’est rien d’autre que la représentation d’un jour unique. Et ce jour unique contient à la fois le passé et la projection de l’avenir.] [Mon propre souvenir est capturé au moment même où je prends la photo. C’est finalement l’appareil photo qui me sert de mémoire.]

Imogen Cunningham [Which of my photographs is my favorite ? The one i’m going to take tomorrow.]

John-Christmas White [écrire là où l’on écrit si peu. Trop peu. Sur la brique friable, l’acier rouillé, l’asphalte mouillé. Sur le plâtre encore frais ou le béton d’un blockhaus. Écrire sur le papier peint d’une maison abandonnée. Écrire sous la pluie et sous peine d’amende. Poser des lettres en équilibre sur un reflet. Griffonner sur le coton ou la fourrure. Sur l’eau vive. Sur l’herbe. Sur le vin qui chante dans un verre. Pour que les mots s’envolent, écrire sur le ciel. Écrire sur les nuages. Après tout, qu’est-ce qu’on fait d’autre quand on photographie?]

Albert Cohen [Quand les gens posent pour une photographie, ils sourient, ils sont bons, leur âme est endimanchée. C’est agréable de les regarder, on a le meilleur d’eux.]

Confucius [Une image vaut mille mots.]

William Klein [Prendre une photo, c’est une excuse pour être badaud. Je me donne l’impression de faire quelque chose donc j’ai moins mauvaise conscience.]

Bill Brandt [… la réceptivité de l’enfant qui regarde le monde pour la première fois ou du voyageur qui pénètre dans un pays étrange.]

Martin Scorsese [… savoir ce qui est dans le cadre et ce qui est en dehors]

Ruth Bernhard [Si vous vous contentez de voir ce qui est évident, vous ne verrez rien.]

Robert Mapplethorpe [Je cherche l’inattendu. Je cherche quelque chose que je n’ai jamais vu.]

Annie Leibovitz [A thing that you see in my pictures is that i was not afraid to fall in love with these people.]

Scott Lorenzo [The picture that you took with your camera is the imagination you want to create with reality.]

Dorothea Lange [The camera is an instrument that teaches people how to see without a camera.]

Denis Roche [On photographie ce qu’on a regardé, donc on se photographie soi-même.]

Philippe Geluck [Je photographie mon réveille-matin toutes les heures pour garder un souvenir du temps qui passe.]

Man Ray [Souriez, car vos dents ne sont pas seulement faites pour manger ou pour mordre.]

Oscar Wilde [Be yourself, everyone else is already taken.]

Henri Cartier-Bresson [La photographie est une réponse immédiate à une interrogation perpétuelle.]
[S'il n'y a pas d'émotion, s'il n'y a pas un choc, si on ne réagit pas à la sensibilité, on ne doit pas prendre de photo. C'est la photo qui nous prend.] 

Martine Franck en parlant d'Albert Cohen [Il m’a offert un regard].

 

Les citations s'enchaînent ici selon leur ordre d'apparition dans l'album photos pour emprisonner le temps Les photos sont là, il te suffit de les prendre, puis dans le bloc-notes pour écrire sur les murs Écrire là où l’on écrit si peu et enfin sur les stickers pour braver les clichés.

Qui a fait quoi?

Direction de la publication : Sylvie Mouchon

Conception, design [objet-graphique-numérique], photographies : Véronique Gay-Rosier

Fabrication, logistique, diffusion : Sylvie Bruyas

© Cahiers intempestifs/Gutenberg agency – 2019. Photographies ©Véronique Gay-Rosier

 

 

Découvrez les autres bOx

 

Acheter en ligne